fbpx
Le bardage en bois brulé : la modernité à travers le temps

Bardage extérieur : le bois brulé, esthétique et pratique

Construire une maison, cela impose de devoir faire un nombre conséquent de choix. L’un de ceux-ci sera le bardage de la maison. Si l’on peut souvent apercevoir le crépis blanc, le bois ou encore la brique le long de nos routes wallonnes, il existe d’autres types de bardages comme le bois brulé. Un bardage plein de caractère qui peut transformer l’extérieur d’une maison tout en traversant les intempéries et les années.

Focus sur ce matériau qui gagne a être connu.

L’origine du bardage en bois brulé

En terme de bardage, il n’y as pas de contrainte, si ce n’est celle de votre commune.

Crépis, bois, briques, moellons, les revêtements de façades ne manquent pas. Mais certains futurs propriétaires souhaitent s’orienter vers un matériau moins connu, présentant des atouts esthétiques, pratiques et écologiques. C’est le cas du bois brulé qui présente une couleur noire ébène et ne demande aucun entretien. Mais d’où vient cette technique qui a su convaincre les propriétaires du monde entier ?

Le bois brulé : des origines japonaises

Le bois brulé utilisé en bardage est un art tout droit venu du Japon nommé Shou sugi ban. Cet art consiste à bruler la surface du bois afin d’obtenir une couche de carbone superficielle et ainsi rendre le bois plus résistant.

Cette technique est utilisée depuis des siècles au pays du soleil levant. Un artisanat qui a su quitter les maisons traditionnelles pour s’exposer sur les maison modernes.

le bardage en bois brulé

Les avantages du bois brulé en revêtement de façade

Le bois brulé possède de nombreux avantages pour la maison.

Grâce à cette technique japonaise, le bois brulé a pour avantage premier d’être plus résistant.

Cette résistance va se traduire de différentes façons et compléter les avantages premier de ce bois. Ce matériau va être protégé contre les incendies. En brulant le bois, une couche superficielle de carbone se crée et cette dernière représente un retardateur naturel contre les flammes.

Le bois brulé permet aussi d‘éloigner les nuisibles de la nature comme les insectes et les champignons. Un traitement naturel grâce au feu qui n’utilise aucun traitement chimique. Un avantage écologique.

Ce matériau est ultra-résistant, protège efficacement des intempéries et résiste à tout ! Enfin, ce bois possède naturellement une protection conte les UV, l’humidité mais également la salinité de l’air.

Avec son espérance de vie d’environ 80 ans, ce bardage est pérenne sans la nécessité d’un entretien particulier, un véritable allié pour les nouvelles constructions.

revêtement extérieur en bois brulé

Le bardage en bois brulé ? Un atout pour les constructions neuves

Dans les constructions neuves, le bois brulé apporte un caractère atypique et fort. Un aspect charbonneux qui peut s’exprimer autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Un plus qui apporte du contraste à votre nouvelle construction. L’art du Shou sugi ban est très présent dans l’architecture venue du Japon. Elle correspond à un art de vie qui prône la beauté de l’imperfection.

Un mantra que l’on adopte dès aujourd’hui pour embellir nos maisons ! Ce bois brulé pourra aussi bien embellir une façade, en total, look, sur une terrasse ou encore en petites touches à l’intérieur.

Le bois brulé, l’atout venu de l’Orient que l’on adopte sans tarder pour sa nouvelle construction.